À l’intention du Conseil fédéral : supprimez les brevets des vaccins et sauvez des vies !

01.02.2021

La pandémie de Covid-19 continue à se répandre et sème pauvreté et souffrances aux quatre coins du monde. Le seul espoir pour le retour à la normalité réside actuellement dans les vaccins, dont le développement récent a été permis grâce aux soutiens financiers massifs des gouvernements. Mais, alors que la plupart des habitant-e-s de la Suisse pourront se faire vacciner cette année, c’est encore loin d’être une réalité pour d’innombrables personnes dans le monde.

Signer maintenant !

Les prévisions annoncent que des millions de personnes dans le Sud global n’auront accès au vaccin qu’en 2024 : la pandémie sévira encore pendant des années là-même où les gens sont déjà les plus vulnérables.

Il existe cependant une solution : les brevets des vaccins, contrôlés aujourd’hui par les multinationales pharmaceutiques, doivent être immédiatement abolis afin de produire le plus de doses de vaccin possible dans les meilleurs délais. La suppression des brevets permettrait que les « recettes » des vaccins puissent bénéficier à toutes et tous, et non seulement à quelques multinationales, ainsi que d’augmenter les capacités de production et donc diminuer les prix des vaccins. La suppression des brevets est le seul moyen d’éviter une nouvelle augmentation de l’extrême pauvreté et des centaines de milliers de morts supplémentaires dans le Sud global.

Le 4 février, lors d’une réunion de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), la communauté internationale décidera de la suppression temporaire des brevets des vaccins contre le coronavirus. Jusqu’à présent, la Suisse s’y est opposée et a rejeté une pétition dans ce sens signée par plus de 100 pays.

Avec cette présente pétition, nous exigeons du Conseil fédéral qu’il change immédiatement de position. La Suisse doit immédiatement s’engager auprès de l’OMC pour la suppression des brevets et défendre un accès équitable aux vaccins contre le coronavirus pour toutes et tous.

Sauver des vies humaines doit enfin passer avant les profits des pharmas !

Public Eye, Amnesty International et de nombreuses autres ONG ont déjà exprimé la même revendication la semaine dernière dans une lettre ouverte au Conseil fédéral. Tu peux trouver plus d'informations ici.

Déjà 750 signataires

En envoyant ce formulaire, tu acceptes notre politique de confidentialité et tu nous permets de t'informer sur la suite de la campagne.